Histoire

L'épopée remonte aux années 1760 sur une île proche de Java où le botaniste hollandais, le docteur C.L. Blume, vit au loin un groupe d'environ 20 papillons voltigeant sur place à proximité d'un arbre. En s’en approchant, il s'avéra qu'il s'agissait d'orchidées qu'il baptisa ultérieurement Phalaenopsis. Il introduisit des spécimens de cette plante dans les jardins botaniques royaux d'Angleterre. Seules les familles royales et riches pouvaient se permettre l'agrément de telles plantes exclusives. Cela en dit long sur leur valeur décorative sans égale.
Il y a quelque 10 ans, les professeurs français et américain Morel et Knudson ont mis au point une méthode visant la production en grand nombre de Phalaenopsis. Grâce à cette découverte, le Phalaenopsis est désormais à la portée de la classe aisée.